Alexandra Capone démissionne de son poste de conseillère

Une élection partielle à venir

Vanessa Picotte vanessa.picotte@tc.tc Publié le 1 mars 2016

Élue pour une première fois en 2009, Alexandra Capone a démissionné de son poste de conseillère municipale la semaine dernière.

©Photo: TC Media - Archives

POLITIQUE. De l'opposition pourrait peut-être se faire sentir dans les prochains mois lors des séances du conseil municipal de Boucherville. Le 18 février, la conseillère du district 3 (Des Découvreurs), Alexandra Capone, a remis sa démission.

Accédant au conseil municipal pour la première fois le 1er novembre 2009, la Bouchervilloise avait été élue sous la bannière du parti de Jean Martel, Option citoyens-citoyennes.

Selon la Ville, la démission de Mme Capone repose sur des motifs personnels. Lors de la séance extraordinaire du conseil, le 23 février, le maire a reçu la démission de la conseillère, mais n'a pas précisé la nature de ces motifs personnels.

Conformément à la Loi, le conseillère démissionnaire recevra une allocation de départ de 5898,37$, associée à une allocation de transition de 23 238,92$, pour un montant total de 29 137,65$.

Élection partielle

Selon le Guide d'accueil et de référence pour les élus municipaux préparé par le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT), «lorsqu’un poste de membre du conseil devient vacant plus de 12 mois avant le jour prévu pour la tenue de l’élection régulière, une élection partielle est obligatoire».

Comme la prochaine élection municipale n’est prévue que le 5 novembre 2017, une élection partielle devra donc avoir lieu dans le district 3 avant le 19 juin.

En manchette

Photographes de presse, premiers témoins du drame

MÉTIER. En plus de 12 années de carrière comme photographe, Denis Germain a vu des centaines d’accidents, d’incendies, de vols et autres drames à travers la lentille de son appareil. Alors que la Journée mondiale de la photographie était célébrée le 19 août, le capteur d’images du Courrier du Sud et deux autres chasseurs de faits divers témoignent de la difficulté de photographier de tels évènements.

Alexandra Capone démissionne de son poste de conseillère

Une élection partielle à venir

Vanessa Picotte vanessa.picotte@tc.tc Publié le 1 mars 2016

Élue pour une première fois en 2009, Alexandra Capone a démissionné de son poste de conseillère municipale la semaine dernière.

©Photo: TC Media - Archives


POLITIQUE. De l'opposition pourrait peut-être se faire sentir dans les prochains mois lors des séances du conseil municipal de Boucherville. Le 18 février, la conseillère du district 3 (Des Découvreurs), Alexandra Capone, a remis sa démission.

Accédant au conseil municipal pour la première fois le 1er novembre 2009, la Bouchervilloise avait été élue sous la bannière du parti de Jean Martel, Option citoyens-citoyennes.

Selon la Ville, la démission de Mme Capone repose sur des motifs personnels. Lors de la séance extraordinaire du conseil, le 23 février, le maire a reçu la démission de la conseillère, mais n'a pas précisé la nature de ces motifs personnels.

Conformément à la Loi, le conseillère démissionnaire recevra une allocation de départ de 5898,37$, associée à une allocation de transition de 23 238,92$, pour un montant total de 29 137,65$.

Élection partielle

Selon le Guide d'accueil et de référence pour les élus municipaux préparé par le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT), «lorsqu’un poste de membre du conseil devient vacant plus de 12 mois avant le jour prévu pour la tenue de l’élection régulière, une élection partielle est obligatoire».

Comme la prochaine élection municipale n’est prévue que le 5 novembre 2017, une élection partielle devra donc avoir lieu dans le district 3 avant le 19 juin.