Feu au Bugsy: deux suspects recherchés

Olivier Robichaud olivier.robichaud@tc.tc Publié le 29 octobre 2015

Le resto-bar Bugsy, à Varennes, a été la cible d'un incendie criminel le 28 octobre, deux jours après une première tentative d'incendie ratée.

©TC Media - Jean Laramée

Il y aurait finalement deux suspects, et non un, dans l'enquête concernant l'incendie criminel au resto-bar Bugsy, à Varennes. Après une tentative ratée du premier individu le 26 octobre, un second suspect aurait terminé le boulot deux jours plus tard.

La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent (RIPRSL) est à la recherche d'un homme corpulent et d'un homme mince. Ceux-ci auraient été filmés par des caméras de surveillance lors des deux événements.

Le plus costaud des deux mesure 5'8" et portait un manteau et un kangourou pâles, avec un sac à dos. Il s'est rendu au Bugsy vers 4h20, le 26 octobre, et y a répandu un agent accélérateur, sans toutefois réussir à alumer le feu.

Deux jours plus tard, vers 4h05, le second individu a répété la même opération, sauf que le feu a pris cette fois. Selon la police, il est mince, mesure 5'7" et portait un jeans large et un manteau pâle. Ses cheveux sont rasés sur le côté et il porte une barbichette et des favoris.

Selon la RIPRSL, les vêtements de cet individu ont été endommagés par le feu. Il se serait possiblement blessé pendant l'incendie.

Toute information pouvant aider les policiers à retracer ces deux hommes peut être transmise à la section renseignements et analyse de la RIPRSL au 450 922-7001 poste 399, ou à l'adresse sra@police-rsl.qc.ca.  

En manchette

La NBA viable à Montréal?

Le basketball occupe un plus grand espace médiatique ces temps-ci grâce au parcours des Raptors de Toronto en séries de la National Basketball Association (NBA). Cet engouement relance le débat à savoir si Montréal pourrait avoir une franchise viable de la NBA. Il y en a un qui est convaincu, Pascal Jobin, intervenant de choix pour les médias quand vient le temps de commenter l'actualité du basketball. Jobin, qui est également entraîneur de l'équipe masculine du cégep Édouard-Montpetit, sera d'ailleurs analyste pour le tournoi olympique féminin cet été durant les Jeux de Rio.

Chanter sans pression ni prétention

Elle est simple, jeune et se laisse porter par la vie et ses surprises sans trop se poser de questions. Et la formule semble fonctionner puisque du haut de ses 23 ans, la Varennoise Maryanne Côté a lancé son premier album, 1949, le 17 mai, devant une centaine de spectateurs au Quai des brumes, à Montréal.

Feu au Bugsy: deux suspects recherchés

Olivier Robichaud olivier.robichaud@tc.tc Publié le 29 octobre 2015

Le resto-bar Bugsy, à Varennes, a été la cible d'un incendie criminel le 28 octobre, deux jours après une première tentative d'incendie ratée.

©TC Media - Jean Laramée


Il y aurait finalement deux suspects, et non un, dans l'enquête concernant l'incendie criminel au resto-bar Bugsy, à Varennes. Après une tentative ratée du premier individu le 26 octobre, un second suspect aurait terminé le boulot deux jours plus tard.

La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent (RIPRSL) est à la recherche d'un homme corpulent et d'un homme mince. Ceux-ci auraient été filmés par des caméras de surveillance lors des deux événements.

Le plus costaud des deux mesure 5'8" et portait un manteau et un kangourou pâles, avec un sac à dos. Il s'est rendu au Bugsy vers 4h20, le 26 octobre, et y a répandu un agent accélérateur, sans toutefois réussir à alumer le feu.

Deux jours plus tard, vers 4h05, le second individu a répété la même opération, sauf que le feu a pris cette fois. Selon la police, il est mince, mesure 5'7" et portait un jeans large et un manteau pâle. Ses cheveux sont rasés sur le côté et il porte une barbichette et des favoris.

Selon la RIPRSL, les vêtements de cet individu ont été endommagés par le feu. Il se serait possiblement blessé pendant l'incendie.

Toute information pouvant aider les policiers à retracer ces deux hommes peut être transmise à la section renseignements et analyse de la RIPRSL au 450 922-7001 poste 399, ou à l'adresse sra@police-rsl.qc.ca.