340 conducteurs interpellés pendant un contrôle routier

Olivier Robichaud olivier.robichaud@tc.tc Publié le 5 décembre 2015

Le SPAL a arrêté quatre personnes dans le cadre d'un barrage routier effectué sur le boul. de Mortagne, à Boucherville, jeudi.

©TC Media - Archives

Près de 340 personnes ont été interpellées par le Service de police de l'Agglomération de Longueuil (SPAL) lors d'un barrage routier effectué à Boucherville, jeudi.

Selon le SPAL, l'opération a eu lieu sur le boul. de Mortagne, au croisement de la rue Ampère. Au total, les policiers ont administré sept tests de dépistage d'alcool et un test de dépistage de drogues. Ils ont également arrêté quatre personnes pour conduite avec facultés affaiblies, et intercepté deux individus qui enfreignaient la règle de tolérance zéro pour les jeunes conducteurs.

Le corps policier rappelle que ce type d'intervention sera multiplié pendant la période des Fêtes, dans le cadre de l'opération VACCIN. L'an dernier, une moyenne de 37 personnes par jour ont été arrêtées par les différents corps policiers de la province pendant cette période.

En manchette

340 conducteurs interpellés pendant un contrôle routier

Olivier Robichaud olivier.robichaud@tc.tc Publié le 5 décembre 2015

Le SPAL a arrêté quatre personnes dans le cadre d'un barrage routier effectué sur le boul. de Mortagne, à Boucherville, jeudi.

©TC Media - Archives


Près de 340 personnes ont été interpellées par le Service de police de l'Agglomération de Longueuil (SPAL) lors d'un barrage routier effectué à Boucherville, jeudi.

Selon le SPAL, l'opération a eu lieu sur le boul. de Mortagne, au croisement de la rue Ampère. Au total, les policiers ont administré sept tests de dépistage d'alcool et un test de dépistage de drogues. Ils ont également arrêté quatre personnes pour conduite avec facultés affaiblies, et intercepté deux individus qui enfreignaient la règle de tolérance zéro pour les jeunes conducteurs.

Le corps policier rappelle que ce type d'intervention sera multiplié pendant la période des Fêtes, dans le cadre de l'opération VACCIN. L'an dernier, une moyenne de 37 personnes par jour ont été arrêtées par les différents corps policiers de la province pendant cette période.