Tout un revirement pour Charle Cournoyer au 1000 m

Coupe du monde de patinate de vitesse courte piste

Publié le 1 novembre 2015

Cournoyer a pris la tête du peloton rapidement en début de course, mais Park n’a jamais été bien loin derrière.

©Photo: TC Media - Archives

RÉSULTAT. Après une bataille serrée, Charle Cournoyer a finalement devancé le Coréen Se Young Park à l’arrivée de la demi-finale du repêchage, au 1000 m, samedi matin. Les spectateurs de l’aréna Maurice-Richard pensaient bien que c’était une victoire pour le patineur de Boucherville, mais les arbitres en ont décidé autrement.

Quelques secondes après avoir vu la photo qui montrait clairement le patin de Cournoyer devancer celui de son rival à l’écran, le public a aperçu le classement qui annonçait que les deux athlètes en tête étaient relégués à la fin du groupe en raison d’une pénalité. Ils avaient trop bataillé selon les officiels.

« C’est sûr que je ne suis pas d’accord avec la décision des arbitres, mais je n’ai pas le même point de vue qu’ils ont sur la glace, donc je ne peux pas savoir ce qu’ils ont vu », a commenté le médaillé de bronze au 500 m des Jeux olympiques de Sotchi.

Cournoyer a pris la tête du peloton rapidement en début de course, mais Park n’a jamais été bien loin derrière. Le Coréen a commencé à attaquer dans les derniers tours de piste.

« Je savais que le Coréen s’en venait. Dans le dernier virage, je suis justement rentré un peu plus large pour pouvoir le resserrer à la fin. Il est arrivé exactement à l’endroit où je pensais qu’il allait être, donc je n’ai pas été surpris. Nous nous sommes bloqués, un peu trop fort selon les arbitres », a indiqué le Québécois.

Malgré tout, il était très fier de sa course. « Je n’ai rien à dire sur ma performance. C’était une très belle course et j’ai tout donné ce que je pouvais. Le dénouement est seulement dommage », a-t-il conclu.

La journée de samedi est donc terminée individuellement pour celui qui s’était retrouvé au repêchage du 1000 m à la suite d’une fâcheuse chute en préliminaires vendredi. Il saura plus tard cet après-midi s’il sera de l’équipe canadienne au relais masculin. Sinon, on pourra le voir sur la glace dimanche en quarts de finale du 500 m.

En manchette

Multiples perquisitions pour culture et trafic de drogue

FAIT DIVERS. Les policiers de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent ont démantelé, le 28 juin dernier, une culture de cannabis située dans un entrepôt sur la rue Calixa-Lavallée, à Verchères. Sur place, ils ont saisi 3284 plants de cannabis, et procédé à l’arrestation d’un homme de 46 ans.

Tout un revirement pour Charle Cournoyer au 1000 m

Coupe du monde de patinate de vitesse courte piste

Publié le 1 novembre 2015

Cournoyer a pris la tête du peloton rapidement en début de course, mais Park n’a jamais été bien loin derrière.

©Photo: TC Media - Archives


RÉSULTAT. Après une bataille serrée, Charle Cournoyer a finalement devancé le Coréen Se Young Park à l’arrivée de la demi-finale du repêchage, au 1000 m, samedi matin. Les spectateurs de l’aréna Maurice-Richard pensaient bien que c’était une victoire pour le patineur de Boucherville, mais les arbitres en ont décidé autrement.

Quelques secondes après avoir vu la photo qui montrait clairement le patin de Cournoyer devancer celui de son rival à l’écran, le public a aperçu le classement qui annonçait que les deux athlètes en tête étaient relégués à la fin du groupe en raison d’une pénalité. Ils avaient trop bataillé selon les officiels.

« C’est sûr que je ne suis pas d’accord avec la décision des arbitres, mais je n’ai pas le même point de vue qu’ils ont sur la glace, donc je ne peux pas savoir ce qu’ils ont vu », a commenté le médaillé de bronze au 500 m des Jeux olympiques de Sotchi.

Cournoyer a pris la tête du peloton rapidement en début de course, mais Park n’a jamais été bien loin derrière. Le Coréen a commencé à attaquer dans les derniers tours de piste.

« Je savais que le Coréen s’en venait. Dans le dernier virage, je suis justement rentré un peu plus large pour pouvoir le resserrer à la fin. Il est arrivé exactement à l’endroit où je pensais qu’il allait être, donc je n’ai pas été surpris. Nous nous sommes bloqués, un peu trop fort selon les arbitres », a indiqué le Québécois.

Malgré tout, il était très fier de sa course. « Je n’ai rien à dire sur ma performance. C’était une très belle course et j’ai tout donné ce que je pouvais. Le dénouement est seulement dommage », a-t-il conclu.

La journée de samedi est donc terminée individuellement pour celui qui s’était retrouvé au repêchage du 1000 m à la suite d’une fâcheuse chute en préliminaires vendredi. Il saura plus tard cet après-midi s’il sera de l’équipe canadienne au relais masculin. Sinon, on pourra le voir sur la glace dimanche en quarts de finale du 500 m.