Des médailles pour Hamelin et Cournoyer

Vanessa Picotte vanessa.picotte@tc.tc Publié le 14 décembre 2015

Au 1000 m du côté des hommes, le Bouchervillois Charle Cournoyer (1 min27,682s) a conclu sa course tout juste derrière le Sud-Coréen Yoon-Gy Kwak.

©Photo: TC Media - Archives

PATINAGE DE VITESSE. Charles Cournoyer, François et Charles Hamelin ont poursuivi leur ascension samedi à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste présentée à Shanghai, en Chine. Le Canada a cumulé un total de huit médailles ce week-end.

Au 1000 m du côté des hommes, le Bouchervillois Charle Cournoyer (1 min27,682s) a conclu sa course tout juste derrière le Sud-Coréen Yoon-Gy Kwak (1min27,860s).

«C’est ma deuxième médaille sur cette distance. Si je la compare à celle de Toronto, c’est un peu différent. J’ai été placé dans des situations plus difficiles qu’à Toronto, mais j’ai été capable d’en sortir gagnant. C’est un excellent signe de ma forme physique et je suis très satisfait de ma journée», a raconté avec enthousiasme Cournoyer à Sportcom.

Le patineur de Sainte-Julie, Charles Hamelin, a été le plus rapide à la finale du 1500m (2min 12,634s) en devançant le Néerlandais Sjinkie Knegt (2min12,701s) et le Sud-Coréen Se Yeong Park (2min12,767s). Malheureusement, son frère François Hamelin a chuté durant cette course et s’est retrouvé 7e du classement final.

«C’était une grosse course et il fallait que je fasse attention de ne pas tomber dans le piège d’être trop patient et de me retrouver trop loin dans le peloton. J’ai très bien réussi mes dépassements pour rester à l’avant. Avec sept tours à faire, j’ai réussi à aller en avant et j’ai bien géré mon énergie jusqu’à la fin pour gagner. C’était quand même une course relevée avec des temps rapides. Habituellement, c’est très rare qu’on course des 1500 m a cette vitesse, donc c’était plaisant de voir que les jambes et les temps étaient là», a analysé Charles Hamelin.  

Au relais, Charles Hamelin, Samuel Girard, Patrick Duffy et Charle Cournoyer ont terminé 3es derrière la Hongrie et l’Italie.

Avec la collaboration de Sportcom.

En manchette

Multiples perquisitions pour culture et trafic de drogue

FAIT DIVERS. Les policiers de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent ont démantelé, le 28 juin dernier, une culture de cannabis située dans un entrepôt sur la rue Calixa-Lavallée, à Verchères. Sur place, ils ont saisi 3284 plants de cannabis, et procédé à l’arrestation d’un homme de 46 ans.

Des médailles pour Hamelin et Cournoyer

Vanessa Picotte vanessa.picotte@tc.tc Publié le 14 décembre 2015

Au 1000 m du côté des hommes, le Bouchervillois Charle Cournoyer (1 min27,682s) a conclu sa course tout juste derrière le Sud-Coréen Yoon-Gy Kwak.

©Photo: TC Media - Archives


PATINAGE DE VITESSE. Charles Cournoyer, François et Charles Hamelin ont poursuivi leur ascension samedi à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste présentée à Shanghai, en Chine. Le Canada a cumulé un total de huit médailles ce week-end.

Au 1000 m du côté des hommes, le Bouchervillois Charle Cournoyer (1 min27,682s) a conclu sa course tout juste derrière le Sud-Coréen Yoon-Gy Kwak (1min27,860s).

«C’est ma deuxième médaille sur cette distance. Si je la compare à celle de Toronto, c’est un peu différent. J’ai été placé dans des situations plus difficiles qu’à Toronto, mais j’ai été capable d’en sortir gagnant. C’est un excellent signe de ma forme physique et je suis très satisfait de ma journée», a raconté avec enthousiasme Cournoyer à Sportcom.

Le patineur de Sainte-Julie, Charles Hamelin, a été le plus rapide à la finale du 1500m (2min 12,634s) en devançant le Néerlandais Sjinkie Knegt (2min12,701s) et le Sud-Coréen Se Yeong Park (2min12,767s). Malheureusement, son frère François Hamelin a chuté durant cette course et s’est retrouvé 7e du classement final.

«C’était une grosse course et il fallait que je fasse attention de ne pas tomber dans le piège d’être trop patient et de me retrouver trop loin dans le peloton. J’ai très bien réussi mes dépassements pour rester à l’avant. Avec sept tours à faire, j’ai réussi à aller en avant et j’ai bien géré mon énergie jusqu’à la fin pour gagner. C’était quand même une course relevée avec des temps rapides. Habituellement, c’est très rare qu’on course des 1500 m a cette vitesse, donc c’était plaisant de voir que les jambes et les temps étaient là», a analysé Charles Hamelin.  

Au relais, Charles Hamelin, Samuel Girard, Patrick Duffy et Charle Cournoyer ont terminé 3es derrière la Hongrie et l’Italie.

Avec la collaboration de Sportcom.